Dani KLEIN & Sal LA ROCCA Quatuor


 

 

Première édition du RIVER Jazz festival ( du 9 au 24 janvier)  co-organisé par le Théâtre Marni, l’ Espace Senghor et la Jazz Station.
dani
Une soirée d’ouverture affichant sold-out, le Marni accueille Dani Klein et Sal La Rocca.
Fin octobre, Vaya Con Dios faisait ses adieux définitifs au public par un double concert, le 24 à la Lotto Arena, le lendemain à Forest National.
Dani Klein allait-elle se mettre au tricot?
Tu oublies, OK, les grandes salles, les longues tournées, le vedettariat, c’est terminé, mais celle qui en 2013 avait chanté Edith Piaf soutenue par le Vlaams Radio Koor ( Les Amants de Paris), retâte de la scène moins de trois mois après l’annonce de sa retraite. Pour faire plaisir à son grand copain, Sal La Rocca, elle a choisi d’interpréter une autre de ses grandes influences: Billie Holiday!
C’est Hugo Camps qui, un jour, après une interview de Dani Klein lança à la ronde ‘wij hebben onze Billie Holiday, ze heet Dani Klein’
Une formule quartet ce soir, Salvatore La Rocca à la contrebasse, William Lecomte au piano, Tim De Jonghe à la trompette et au bugle, trois artistes, au background jazzy, ayant accompagné Miss Klein lors de la tournée d’adieu de Vaya Con Dios.
20:15, la salle se montre fébrile, les retardataires sont casés à droite et à gauche, la lumière se dissipe, les musiciens font leur apparition et, selon la tradition, attaque un standard sans la chanteuse.
Du travail sobre, soigné, aux allures de fluent late night jazz.
Ce soir il ne sera pas question d’expérimentation mais de classicisme de bon aloi.
Dani Klein, plus grande qu’ Edith Piaf, plus blonde que Billie Holiday, les rejoint, puis les présente.
(more)
Tags:

You may also like

Comments are closed here.

Bandsintown

Trumpet Summit II

Jazzques Review

           

Upcoming Shows